Normes vêtements

Cette section présente la règlementation en vigueur pour vous aider à trouver le vêtement le plus adapté à vos besoins.

Légende

  • ENISO 13688:2013. Vêtements de protection, conditions générales requises.
  • EN14404:2005+A1:2010. Vêtements de protection, conditions générales requises.
  • ENISO20471:2013ENISO20471:2013. Vêtements haute visibilité.
  • EN14058:2004EN14058:2004. Vêtements de protection contre le froid, -5º C et températures supérieures.
  • EN342:2004EN342:2004. Vêtements de protection contre le froid, températures inférieures à -5º C.
  • EN343:2004+A1:2008EN343:2004+A1:2008. Protection contre les intempéries.
  • ENISO 14116:2008ENISO 14116:2008. Vêtements de protection Protection contre le feu, matériaux de propagation des flammes.
  • ENISO 11612:2015ENISO 11612:2015. Vêtements de protection contre les flammes et la chaleur.
  • ENISO 1149-5:2008ENISO 1149-5:2008. Vêtements de protection contre les charges électrostatiques.
  • ENISO 13034:2005+A1:2009ENISO 13034:2005+A1:2009. Vêtements de protection contre des agents chimiques liquides

Catégories de risques par rappart aux EPIS (selon nouvelle réglementation 2016/425)

CAT I

Cette catégorie inclut les risques minimum suivants : blessures mécaniques superficielles, contact avec des matériaux de nettoyage, d'action faible ou contact prolongé avec de l'eau, contact avec des surfaces chaudes qui n'excèdent pas les 50º C., blessures oculaires causées par la lumière du soleil, conditions atmosphériques non extrêmes.

CAT II

Cette catégorie inclut des risques différents de deux énumérés dans les CAT I et III.

CAT III

Cette catégorie inclut exclusivement les risques susceptibles d'entraîner des conséquences très graves, comme la mort ou des séquelles irréversibles pour la santé, en rapport avec les éléments suivants : substances et mélanges dangereux pour la santé, atmosphères pauvres en oxygène, agents biologiques nocifs, radiations ionisantes, atmosphères à hautes températures dont les effets soient comparables à ceux d'une température de l'air à au moins 100º C, atmosphères à basses températures dont les effets soient comparables à ceux d'une température de l'air de -50º C ou inférieur, chutes de température, décharges électriques, opérations sous tension, étouffement, coupures par tronçonneuses à chaînes actionnées à la main, jets à haute pression, blessures par arme à feu ou arme blanche, bruits nocifs.

EN ISO 13688:2013 - RVêtements de protection Conditions générales requises

Les conditions générales requises pour les vêtements de protection sont spécifiées dans la norme internationale EN ISO 13688:2013. Cette règlementation spécifie les conditions générales d'ergonomie, innocuité, durée, vieillissement, désignation de taille et marquage des vêtements de protection, et indique les renseignements à fournir par le fabricant. Les vêtements doivent être conçus et fabriqués pour offrir un confort maximum aux utilisateurs.  Les composantes et matériaux utilisés ne doivent pas faire mal à l'utilisateur ni causer d'allergies, d'irritations ou de lésions.

Chaque vêtement de protection porte un marquage. Le marquage sera réalisé sur le produit lui-même, ou sera imprimé sur des étiquettes apposées sur le produit. Il sera fixe, afin d'être visible et lisible. Il sera durable, en fonction du nombre de processus de nettoyage appropriés.

Marquage spécifique : *Nom marque commerciale ou autre élément d'identification du fabricant ou de son représentant autorisé. * Désignation du type de produit.* Désignation de la taille. * Numéro de l'EN spécifique,* Pictogrammes et, le cas échéant, niveaux de prestation.*

Étiquette d'entretien.

EN 14404:2004+A1:2010 – Dispositifs de protection individuelle - Protecteurs de genoux pour certaines activités qui le requièrent

La règlementation spécifie les conditions requises au sujet de la protection des genoux pour des opérations réalisées à genoux.

EN ISO 20471:2013 - Vêtements de haute visibilité

Méthodes de tests et conditions requises

Cette réglementation internationale spécifie les conditions requises pour les vêtements de protection, qui doivent signaler visuellement la présence de l'utilisateur dans des situations de risques, avec toutes sortes de lumières diurnes et si l'utilisateur est éclairé dans l'obscurité par les phares d'un véhicule.

EN ISO 20471:20013

X: Le numéro figurant à côté du pictogramme indique la catégorie du vêtement, conformément au tableau 1. (catégorie de 1 à 3)

  CATÉGORIE 3 CATÉGORIE 2 CATÉGORIE 1
Matière de base 0.80 0.50 0.14
Matière rétro-réfléchissante 0.20 0.13 0.10
Matières combinées - - 0.20

Catégories: Les vêtements de signalisation sont regroupés en trois catégories, en fonction de l'évaluation du risque. Chaque catégorie devra disposer de surfaces minimum de matériaux visibles constitutifs du vêtement, conformément au tableau 1. Les vêtements doivent posséder les surfaces exigées de matière de base et de matière rétro-réfléchissante.

Marquage: Outre les spécifications de l'EN ISO 13688, il est nécessaire d'indiquer le pictogramme, et si le fabricant indique un nombre maximum de cycles de nettoyage, ce nombre doit être indiqué sur le marquage.

Étude de la prEN ISO 20471:2013/ AMD1:2016

Ce document contient le premier amendement à la norme de haute visibilité EN ISO 20471:2013 relative au test de rétroréflexion après l'abrasion.

Rétroréflexion après les tests:

  • “L'échantillon doit être placé sur le panneau abrasif et la matière abrasive devra être fixée sur le support de l'échantillon soumis à l'essai”.
  • “REMARQUE concernant l'ISO 12947-2, le mode inversé (c'est-à-dire l'échantillon situé sur le panneau abrasif au lieu de sur le support de l'échantillon soumis à l'essai) crée une zone d'usure qui permet de mettre en place un test ou une évaluation post-abrasion.”

Auparavant, l'échantillon était fixé sur un support d'échantillon. Désormais il est placé sur le panneau abrasif. Ce type de changements est généralement réalisé afin d'améliorer la méthode de test ou pour adapter le test aux conditions réelles d'utilisation. La norme pourra être utilisée par les organismes de notification à partir de novembre 2016. Elle sera obligatoire à partir d'avril 2017.

Vêtements destinés à la protection contre le froid. -5º C ≤ Température ambiante < 10º C

EN 14058:2004
  • A: catégorie de résistance thermique
  • B: catégorie de perméabilité à l'air (en option).
  • C: type de résistance à la pénétration de l'eau (en option).
  • D: valeur de l'isolation ICLER en m2 K/W (en option).
  • E: valeur de l'isolation ICLER en m2 K/W (en option).
  • Remarque : X indique que le vêtement n'a pas fait l'objet de test.

Cette norme spécifie les conditions requises et les méthodes de tests pour les prestations des vêtements simples, pour la protection du corps contre le froid. Elle n'inclut pas de conditions requises spécifiques pour les éléments de protection de la tête, les chaussures ou les gants de protection pour éviter le refroidissement local.

Tableau 1

Classement de la résistance thermique R ct

Rct m2 KV CATÉGORIE
0.06 ≤ Rct < 0.12 1
0.12 ≤ Rct < 0.18 2
0.18 ≤ Rct < 0.25 3

Tableau 2

Classification de la perméabilité à l'air, AP

AP mm/s CATÉGORIE
100 < AP 1
5 2
AP ≤ 5 3

Tableau 3

Classification de la perméabilité à l'air, WP

WP mm/s CATÉGORIE
8000 1
WP>13000 2

Définitions

  • Atmosphère froide: Atmosphère caractérisée par une combinaison d'humidité et de vent à une température de -5° C ou supérieur.
  • Résistance thermique (isolation), Rct: Différence de température entre les deux faces d'une matière, divisée entre le flux de chaleur par unité de surface, dans la direction du gradient. La résistance thermique, Rct exprimée en mètres carrés Kelvin par Watt, est une caractéristique spécifique des matières textiles ou de combinaisons de matières.
  • Résistance évaporative, Rct: Différence de pression de vapeur d'eau entre les deux faces d'une matière, divisée entre le flux de chaleur par unité de surface, dans la direction du gradient. La résistance évaporative, exprimée en mètres carrés Pascal par Watt, est une caractéristique spécifique des matières textiles ou de combinaisons de matières.
  • Résistance à la pénétration d'eau, WP: La pression hydrostatique par une matière est une mesure de l'opposition au passage de l'eau à travers cette matière. Sa valeur est exprimée en Pa.
  • Isolation thermique effective, lcle: Isolation thermique, dans des conditions définies, entre la peau et la surface externe du vêtement et mesurée via un mannequin stationnaire. La valeur de l'isolation thermique effective,  lcle, est déterminée par rapport à la surface dénudée du corps. Sa valeur s'exprime en  m2K/W.
  • Isolation thermique effective résultante, lcle: Isolation thermique, dans des conditions définies, entre la peau et la surface externe du vêtement et mesurée via un mannequin stationnaire. La valeur de l'isolation thermique effective résultante,  lcle, est déterminée par rapport à la surface dénudée du corps. Sa valeur s'exprime en  m2K/W.

Étude de la prEN 14058:2016 (dans le cadre de l'EN14058:2004)

Voici une étude comparative entre le dernier projet de la pré-norme prEN 14058:2016 et la norme UNE-EN 14058:2004. Date prévue de sa publication : fin janvier 2017

Les principaux changements présentés dans ce projet par rapport à la norme actuelle, font référence à l'introduction d'une catégorie supplémentaire pour des résistances thermiques supérieures à 0.25 m2 K/W

Rct m2 KV CATÉGORIE
0.06 ≤ Rct < 0.12 1
0.06 ≤ Rct < 0.12 2
0.12 ≤ Rct < 0.18 3
0,25 ≤ Rct 4

Les vêtements qui respectent cette condition feront l'objet d'un calcul d'isolation thermique effective résultant. Si la valeur de l'isolation thermique effective résultante est supérieure à 0,265 m2 K/W, le produit devra respecter la norme EN 342. Elle deviendra en outre obligatoire si la valeur de RCT est supérieure ou égale à 0,25 m2 K/W. La valeur minimum d'Icler passe de 0,170 m2 K/W dans l'UNE-EN 14058:2004 à 0,174 m2 K/W dans le nouveau projet. Par ailleurs, le système de catégories pour la résistance à la pénétration d'eau est éliminé. Les conditions requises en termes d'ergonomie et d'innocuité sont beaucoup plus détaillées, et comprennent des conditions requises de patronage pour certains types de vêtements qui recouvrent la partie supérieure du corps. La condition requise de résistance au éraflures est réduite dans la 5N. La matière extérieure des gilets sans manches est incluse dans cette condition requise. Les conditions de résistance à l'éclatement et les changements dimensionnels dus aux processus de nettoyage sont également pris en compte.

EN 342:2004 Vêtements de protection contre le froid (températures inférieures à -5º C)

EN 342:2004
  • A: Valeur d'isolation thermique.
  • B: Catégorie de transpirabilité du vêtement (catégorie 1 à 3) TABLEAU 1
  • C: Catégorie de transpirabilité du vêtement (facultatif) (catégorie 1 à 2) TABLEAU 2
  • * Si le vêtement n'a pas été soumis à l'un des tests facultatifs, le marquage sera X.
  •  

Cette norme établit les caractéristiques des vêtements qui protègent du froid, avec une combinaison d'humidité, de vent et une température inférieure à 5º C. Le rembourrage et les particules techniques de production rendent le vêtement très transpirable tout en restant chaud.

Tableau 1

Classification de la perméabilité à l'air, AP

AP mm/s CATÉGORIE
100 < AP 1
5 <AP < 100 2
AP << 5 3

Tableau 2

Classification de la perméabilité à l'eau, WP

WP mm/s CATÉGORIE
8000<WP<13000 1
WP>13000 2

Étude de la prEN 342:2016 (dans le cadre de l'EN342:2004)

  • Les principaux changements ont constitué en la variation de la valeur minimum de l'isolation thermique effective résultante, qui sera de 0,265 m2 K/W, par rapport aux 0,310 de l'UNE- EN 342. Par ailleurs, le calcul d'isolation effectif de la condition requise disparaît, même si celui-ci était calculé de façon optionnelle dans l'UNE-EN 342.
  • Le système de catégories pour la résistance à la pénétration d'eau est éliminé. Cette propriété devra atteindre au moins la valeur minimum de la catégorie 1 de l'UNE-EN 342, et une nouvelle condition requise est introduite, pour calculer l'indice de perméabilité de la vapeur d'eau dans la cas où la résistance à la vapeur d'eau excède la limite maximum précisée dans la norme. Les conditions requises en termes d'ergonomie et d'innocuité sont beaucoup plus détaillées, et comprennent des conditions requises de patronage pour certains types de vêtements qui recouvrent la partie supérieure du corps. La condition requise de résistance au éraflures est réduite dans la 5N. La matière extérieure des gilets sans manches est incluse dans cette condition requise. Les conditions de résistance à l'éclatement et les changements dimensionnels dus aux processus de nettoyage sont également pris en compte.

EN 343:2004+A1:2008 Protection contre les intempéries (– 5º C à supérieur)

EN 343:2004+A1:2008
  • A: Degré d'imperméabilité du vêtement (catégorie 1 à 3). Tableau 1.
  • B: Degré d'imperméabilité du vêtement (catégorie 1 à 3). Tableau 2.

Cette norme établit les caractéristiques des matériaux et des coutures des vêtements de protection contre les précipitations (pluie, neige), le brouillard et l'humidité. Les vêtements ont été conçus et produits avec des matières imperméables et transpirables, en apportant un soin particulier aux coutures, pour garantir un confort maximum.

Tableau 1

A - Résistance à la pénétration d'eau

Tableau 1 Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3
Avant le traitement préalable ≥8000 x x
Avant le traitement préalable, couture ≥8000 ≥8000 ≥13000
Après chaque traitement préalable prévu dans l'EN 343 X ≥8000 ≥13000

Tableau 2

B - Résistance à la vapeur d'eau

Tableau 2 Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3
Résistance à la vapeur d'eau. Rct (M PA/W) 40 < Rct 20 < Rct ≤40 Rct ≤ 20

EN ISO 11611:2015. Vêtements de protection – protection pour des activités de soudure et procédures similaires

EN ISO 11611:2015
  • CATÉGORIE 1: Techniques de soudage manuel avec légère formation d'éclaboussures et de gouttes.
  • CATÉGORIE 2: Techniques de soudage manuel avec forte formation d'éclaboussures et de gouttes..
  • A1 ou A2: propagation de la flamme.
  • L'EN ISO 11611:2015 stipule que tous les vêtements doivent incorporer au moins la propriété A1 par conséquent, le marquage correct devrait être A1 ou A1+A2.

Cette norme définit les prestations et les conditions minimum requises des vêtements étudiés pour protéger le corps contre les étincelles, les éclaboussures de métal fondu et les gouttes produites par les opérations de soudure et similaires.

EN ISO 14116:2008 Vêtements de protection - Protection contre le feu, matériaux de propagation des flammes.

INDEX 1 INDEX 2 INDEX 3 Propriété Conditions requises
X X X Propagation de flammes. La partie inférieure de la flamme ne doit en aucun cas atteindre le bord supérieur ou vertical des tests.
X X X Déchets inflammables. Aucun test ne doit générer de déchets inflammables.
X X X Déchets incandescents. Après avoir éteint la flamme, il ne doit rester aucun résidu incandescent susceptible de s'étendre de la zone carbonisée à la zone intacte.
  X X Formation de trous. Aucun test ne doit former de trous.
    X Résidus de combustion. La durée de combustion pour chaque test ne doit pas dépasser les 2 secondes.

Cette norme précise les conditions requises des prestations des matières et des vêtements de protection contre la propagation de flammes, afin de réduire la possibilité qu'un vêtement prenne feu, avec les dangers que cela puisse impliquer.

EN ISO 14116:2008

Remarque : L'index de propagation de la flamme limitée doit toujours être déclaré en indiquant l'index de nettoyage comme suit : X indice de propagation limitée de la flamme Y nombre de cycles de lavage auquel l'échantillon a été soumis I lavage industriel H lavage domestique C nettoyage à sec au perchloroéthylène Z température de lavage.

EN 1149-5:2008. Vêtements de protection contre les charges électrostatiques

EN 1149-5:2008

Cette norme spécifie les conditions requises des matières et de l'élaboration des vêtements chargés de dissiper les charges électrostatiques, dans le conteste d'un système de prise de terre total pour éviter les décharges susceptibles de provoquer des incendies.

EN 13034:2005+A1:2009. Protection contre des agents chimiques liquides

EN 13034:2005+A1:2009
  • A1: Résistance à la pénétration.

Cette norme définit les prestations et les conditions requises minimum de sécurité des vêtements étudiés pour garantir une protection limitée contre les agents chimiques liquides.

Nos matières

Algodón

Coton: La fibre naturelle par excellence, d'origine végétale. Nous l'utilisons en association avec le polyester ou seul. La composition la plus habituelle en Espagne pour des vêtements basiques de travail est de TC (la résistance de la matière synthétique unie à la fibre de coton naturel fait que nos vêtements soient durables tout en conservant un degré de confort élevé) 65 % polyester et 35 % coton. Dans des pays comme la France, la proportion de coton est supérieure au polyester CVC. Le coton naturel est combiné aux fibres synthétiques plus résistantes, apportant à nos vêtements de belles prestations alliant le confort et la durabilité, 60 % coton et 40 % polyester. Les tissus possèdent différents grammages et les besoins des consommateurs sont très différents en fonction de la zone géographique et du climat. Par exemple, les grammages sont plus élevés dans le nord de l'Europe que dans le sud de l'Europe.

Poliéster

Polyester: Fibre synthétique hautement résistante à l'abrasion et à la déchirure. Elle résiste à certains acides et s'adapte bien aux atmosphères humides puisqu'elle sèche rapidement.

Poliamida

Polyamide: Fibre synthétique très résistante à la traction, à la déchirure et à l'abrasion. Résistante aux acides dilués et à l'humidité.

Elastano

Élasthanne: L'élasthanne, le lycra ou le spandex est une fibre synthétique connue pour sa grande souplesse et sa grande résistance.

Revêtement: Traitement qui empêche que l'eau pénètre à travers le tissu. Outre une grande résistance à l'humidité, ce traitement offre également une résistance aux bactéries susceptibles d'endommager le tissu. Il est généralement appliqué sur la face intérieure du tissu (partie non visible). Le traitement peut être : imperméable à l'eau, transpirable ou coupe-vent. Les revêtements les plus habituels dans nos vêtements de travail sont le polyuréthane qui maintient une imperméabilité et une transpirabilité maximum, ou le PVC, également hautement imperméable.

Nylon

Nylon: Le nylon, marque déposée, est un polymère artificiel qui appartient au groupe des polyamides. Il est créé par polycondensation d'un diacide avec une diamine.

Nylon ripstop

Nylon ripstop: Il est réalisé par une technique de renfort qui permet au tissu d'être résistant aux déchirures et à l'usure. Lors du tissage, des fils de renforcement sont placés à intervalles réguliers sur la toile, pour constituer une forme de filet. Ce tissu apporte une résistance adéquate aux vêtements de travail.

Nylon pongee

Nylon pongee: Le Pongee Nylon est un tissu très technique qui est utilisé dans des vêtements de qualité supérieure pour leur apporter une résistance exceptionnelle à l'usure et les rendre plus durables.

Acrílico

Acrylique: La fibre acrylique est une fibre synthétique aux caractéristiques très similaires à la laine. Les fibres dont la structure chimique est constituée d'au moins 85 % d'acrylonitrile s'appellent « fibres acryliques ». La fibre acrylique est composée d'acrylonitrile et d'un comonomère. Le comonomère est ajouté pour améliorer la capacité de teinture et la capacité de traitement textile de la fibre acrylique. La fibre acrylique est produite selon deux méthodes différentes : la filature humide et la filature à sec. La Corporation Dupont a créé les premières fibres acryliques en 1941 et les a inscrites sous le nom d'« Orlon ».

Twill

Twill: Tissu souple caractérisé par la trame diagonale qui apporte au vêtement un aspect plus sophistiqué. Il est généralement utilisé dans des matières en coton ou en polyester coton en différents grammages. Ces finitions souples offrent de bonnes propriétés de transpiration et de résistance à la traction.

Canvas

Canvas: Structure particulière du tissu, caractérisé par une plus grande résistance à la tension mécanique et une haute capacité de transpirabilité. Généralement utilisé dans des matières à base de coton ou de polyester coton, il apporte une résistance maximum contre l'abrasion et le rétrécissement.

Denim

Denim: Plus connu sous le nom de jean, sa structure spéciale lui confère une grande résistance et un grand confort. Renforcé en élasthanne, il apporte un effet élastique qui permet une meilleure adaptation aux formes du corps.

Oxford

Oxford: Généralement utilisé dans des tissus en polyester, il offre une bonne résistance à l'étirement et à la traction. Pour nos vêtements, nous l'utilisons en tant que revêtement afin de fournir des propriétés d'imperméabilité et de transpirabilité.

Acabado flex

Finitions flex: Association de coton et d'élasthanne qui fournit une bonne résistance à l'abrasion et un grand confort, compte tenu de la souplesse de la matière.

Tejido polar

Tissu polar: Il confère une protection contre le froid en fonction de son grammage. Il est généralement constitué de polyester.

Punto interlock

Point interlock: Utilisé dans des vêtements d'été tels que les polos, T-Shirts ou vestes.

Soft shell: Le Soft Shell est composé de 3 couches différentes pour créer une combinaison de matières unique : polyester extérieur résistant à l'eau, membrane en TPU imperméable, transpirable et résistant au vent, et une douce microfibre à l'intérieur. Les vêtements élaborés en Soft Shell sont parfait pour le travail ou les loisirs.

Pique

Piqué: Le piqué est un textile de coton avec des motifs en relief, en losange, en carré, en points alignés et généralement blanc. Ce tissu est fractionné en douze fils, généralement en coton, qui se caractérise par le fait que la moitié des fils levés de chaque section change alternativement à chaque passage. Le twill de coton et le coton cordé sont similaires.

 

Pictogrammes de lavage et leur signification

Lavadoblanqueadosecado a manolavado profesional

clear
headset_micContact

Appelez notre service à la clientèle téléphonique:
+34 941 340 885

Nos heures de service à la clientèle sont du lundi au jeudi & nbsp; 08:00-18:00, et le vendredi & nbsp; 08:00 & nbsp; à 15:00 (les samedis et les jours fériés sont fermés)

Ou, si vous préférez, vous pouvez envoyer votre requête en utilisant ce formulaire: