Normes vêtements

CATÉGORIES DE RISQUES CONCERNANT LES EPI (selon le nouveau règlement 2016/425)

CAT.I

Comprend les risques minimaux suivants : lésions mécaniques superficielles, contact avec du matériel de nettoyage, à faible action ou contact prolongé avec l'eau, contact avec des surfaces chaudes ne dépassant pas 50 ºC, lésions oculaires causées par la lumière du soleil, conditions atmosphériques n'étant pas de nature extrême.

CAT.II

Comprend des risques distincts à ceux énumérés dans les CAT I et III.

CAT.III

Comprend exclusivement les risques qui peuvent avoir des conséquences très graves, telles que la mort ou des dommages irréversibles sur la santé, en rapport à ce qui suit : substances et mélanges dangereux pour la santé, atmosphères avec manque d'oxygène, agents biologiques nocifs, rayonnements ionisants, milieux à hautes températures, dont les effets sont comparables à ceux d'une température d'air d'au moins 100 ºC, milieux à basses températures dont les effets sont comparables à une température d'air de -50 ºC ou moins, chutes de hauteur, décharges électriques, et travaux sous tension, noyade, coupures par scies à chaîne actionnées manuellement, jets à haute pression, blessures par balle ou arme blanche, bruits nocifs.

EN ISO 13688:2013 - EXIGENCES GÉNÉRALES DE L'HABILLEMENT DE PROTECTION

Les exigences générales relatives aux vêtements de protection sont précisées dans la norme internationale EN ISO 13688:2013. Cette dernière précise les exigences générales en matière d’ergonomie, de sécurité, de durabilité, de vieillissement, de désignation de tailles et de marquage des vêtements de protection, et apporte les informations que le fabricant doit fournir. Les vêtements doivent être conçus et fabriqués pour offrir un confort optimal à l'utilisateur. Les composants et matériaux utilisés ne doivent pas nuire à l'utilisateur ni causer d'allergies, d'irritations ou de lésions. La gamme de tailles correspond aux mensurations corporelles.

EN 14404:2004+A1:2010 - DISPOSITIFS DE PROTECTION INDIVIDUELLE / Genouillères pour les travaux le requérant.

La norme précise les exigences en matière de protection des genoux pour une utilisation en position agenouillée.

Type 1 - Généralement appliqué directement au genou..
Type 2 - Genouillères indépendantes intégrées au pantalon avec une poche de transport de la genouillère.
Niveau de protection 0: aucune protection.
Niveau de protection 1: usine présentant de légères irrégularités.
Niveau de protection 2: sol présentant de grandes irrégularités.

EN 342:2017 - VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE LE FROID / Températures inférieures à -5 ºC.

Cette norme établit les caractéristiques composées de vêtements qui protègent des endroits froids, avec une combinaison d'humidité, de vent et de température inférieure à -5 ºC. Les rembourrages et les techniques particulières de production rendent le vêtement à la fois très respirant et chaud.

  • Y (B) Icler in [m² K/W] Isolation thermique moyenne dans un mannequin mobile avec sous-vêtements B.
  • AP Classe de perméabilité à l'air (classes 1 à 3).
  • WP Résistance à la pénétration de l'eau (facultatif, si le vêtement n'a pas été testé, le marquage correspondant sera X).

EN 14058:2017 - VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE LE FROID / -5 ºC à plus.

Cette norme précise les exigences et les méthodes d'essai des performances des vêtements simples, pour protéger le corps contre le froid. Elle ne comprend pas d'exigences spécifiques pour les cagoules, les chaussures ou les gants de protection pour éviter le refroidissement local.

  • Y Classe de résistance thermique.
  • Y Classe de perméabilité à l’air.
  • Y ICLER en m2 K/W du vêtement avec l'ensemble du standard R est obligatoire pour la classe Rct 4. S'il est obligatoire pour la classe 4, il est facultatif pour les classes 1 à 3.
  • WP facultatif si testé par le fabricant.
  • Nota Y et/ou WP seront remplacés par un X si le vêtement n'a pas été testé.

EN ISO 11611:2015 - VÊTEMENTS DE PROTECTION - PROTECTION POUR SOUDAGE ET PROCÉDURES SIMILAIRES

Cette norme définit les performances et les exigences minimales de sécurité des vêtements étudiés pour protéger le corps contre les étincelles, les projections de métal fondu, et les gouttes produites par le soudage et des procédures similaires.

  • CLASSE 1: techniques de soudage manuel avec formation légère de projections et de gouttes.
  • CLASSE 2: techniques de soudage manuel avec formation élevée de projections et de gouttes.
  • A1 o A2: propagation de la flamme.
  • A1 procédure A (allumage de la surface).
  • A2 procédure B (allumage du bord inférieur).
  • A1+A2: les deux procédures.

Dans la norme EN ISO 11611:2015, tous les vêtements doivent au moins posséder la propriété A1. Donc, le marquage correct devrait être A1 ou A1+A2.

EN 1149-5:2008 - VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE LES CHARGES ÉLECTROSTATIQUES

Cette norme précise les exigences du matériel et de fabrication des vêtements dissipant les charges électrostatiques, utilisés dans le cadre d'un système de mise à la terre totale, afin d'éviter les décharges pouvant causer des incendies.

Les exigences électrostatiques doivent être vérifiées après un certain nombre de cycles de lavage, la conception du vêtement doit être spécifique et doit en assurer la mise à la terre.

EN ISO 14116:2015 - EXIGENCES DE PERFORMANCE RELATIVES AUX MATÉRIAUX

Cette réglementation détaille les exigences de performance relatives aux matériaux et aux vêtements de protection à propagation de flamme limitée, afin de réduire la possibilité qu'un vêtement puisse brûler, avec le danger qui en découle.

EN ISO 11612:2015 - VÊTEMENTS DE PROTECTION-PROTECTION CONTRE LE FEU. MATÉRIAUX DE PROPAGATION DE LA FLAMME

Cette norme définit les performances des vêtements étudiés pour protéger l'ensemble du corps de la chaleur et des flammes. Elle définit les exigences pour les salopettes et les ensembles de 2 pièces grâce à l'utilisation de matériaux « ad hoc » et à des exigences spécifiques de conception qui garantissent un niveau de performance pour satisfaire à la norme, différentes valeursde résistance à la chaleur étant régulées. Le vêtement peut être conforme même sans valeurs de référence de B à W.

  • A propagation de la flamme
  • B chaleur par convection (classe 1 - 3)
  • C chaleur radiant (classe 1 - 4)
  • D projections d'aluminium fondu (classe 1 - 3)
  • E projections de fer fondu (classe 1 - 3)
  • F chaleur par contact (classe 1-3)
  • W Résistance à la pénétration d'eau
  • Nota: X indique que le vêtement n'a pas été soumis à l'essai

EN 343:2019 - PROTECTION CONTRE LA PLUIE

Cette norme établit les caractéristiques des matériaux et des coutures des vêtements de protection contre les précipitations (pluie, neige), le brouillard et l'humidité du sol. Les vêtements sont conçus et fabriqués à partir de matériaux imperméables et respirants, en portant une attention particulière aux coutures, afin de garantir un confort optimal.

  • A niveau d'imperméabilité du vêtement (classe de 1 à 3). (Du moins imperméable au plus imperméable). Tableau 1.
  • B classe de respirabilité du vêtement (en option) (classe de 1 à 3) (Du moins respirant au plus respirant). Tableau 2.
  • R test de la tour de pluie sur le vêtement, il est facultatif.

Exigences de performance:
Résistance à la pénétration de l'eau (Wp) en Pascal (Pa): mesure le niveau d'imperméabilité du vêtement. Lors de l'essai conformément au point 5.1 de la norme EN343, la résistance à la pénétration de l'eau dans le matériau de revêtement externe doit être conforme à la notice suivante (divisée en trois classes de 1 à 3, du moins imperméable au plus imperméable):

Tableau 1. Résistance à la pénétration d'eau WP Classe 1 Classe 2 Classe 3 Classe 4
Avant traitement préalable Wp≥8000Pa X X X
Avant traitement préalable, coutures x Wp≥8000Pa Wp≥13000Pa Wp≥20000Pa
Coutures avant prétraitement Wp≥8000Pa Wp≥8000Pa Wp≥13000Pa X
Coutures après prétraitement par lavage X X X Wp≥20000Pa

Résistance à la vapeur d'eau (Ret) en Pascal (Pa): mesure le niveau de respirabilité du vêtement. Lors de l'essai conformément au point 5.2 de la norme EN343, la résistance à la vapeur d'eau de toutes les couches du vêtement doit être conforme à la notice suivante (divisée en trois classes de 1 à 3, du moins respirant au plus respirant):

Tableau 2. Résistance à la vapeur d'eau Ret Classe 1 Classe 2 Classe 3 Classe 4
Résistance à la vapeur d'eau (M PA/W) 40 < R 25 < R ≤ 40 15 < R ≤ 25 ≤> R ≤ 15

* La classe 1 a une durée d'utilisation limitée.

EN ISO 20471:2013+A1:2016 - VÊTEMENTS DE SIGNALISATION À HAUTE VISIBILITÉ / Méthode d'essai et exigences.

X: Le numéro près du pictogramme indique la classe du vêtement conformément au tableau 1. (classe de 1 à 3).

Cette norme internationale précise les exigences relatives aux vêtements de protection capables de signaler visuellement la présence de l’utilisateur, afin de le rendre visible dans des situations à risque avec tout type de lumière du jour et en cas d'éclairage dans l'obscurité par des phares de voiture. Chaque vêtement de signalisation à haute visibilité est certifié selon les indications du tableau détaillé ci-dessous, en fonction des zones minimales de matériau fluorescent qui permettent une plus grande visibilité pendant la journée et une bande réfléchissante de lumière artificielle (phares de voiture) permettant une meilleure visibilité pendant la nuit.

Tableau 1. Surfaces minimales de matériau visible en m²

SURFACES MINIMALES DE MATÉRIAU VISIBLE Classe de type 3 Classe de type 2 Classe de type 1
Matériau de fond 0,80 m² 0,50 m² 0,14 m²
Matériau rétroréfléchissant 0,20 m² 0,13 m² 0,10 m²
Matériau combiné - - 0,20 m²

EN ISO 14325:2018 - RÉSISTANCE À LA PERMÉATION PAR DES PRODUITS CHIMIQUES

Méthodes d'essai et classification des performances des matériaux, des coutures, des unions et des assemblages de vêtements de protection contre les produits chimiques. Permet de classer les matériaux selon certaines caractéristiques dans les paragraphes suivants:

  • 4.4 Résistance à l'abrasion.
  • 4.7 Résistance à la déchirure trapézoïdale..
  • 4.9 Résistance à la traction.
  • 4.10 Résistance à la perforation.

* Nous mettons ces points en avant, car le tablier DELTA a été testé uniquement selon ces points.

EN ISO 13982-1:2004+A1:2010 - VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE LES PARTICULES SOLIDES

La norme précise les exigences minimales des vêtements de protection contre les produits chimiques résistant à la pénétration de particules solides en suspension dans l'air (type 5).

EN 14126:2003+AC:2004 - EXIGENCES ET MÉTHODES D'ESSAI DES VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE LES AGENTS BIOLOGIQUES

>

Vêtements qui protègent le corps dans des lieux où l'évaluation des risques met en évidence la présence et la possibilité de contact cutané avec des agents biologiques dangereux, tels que des virus, des actéries, des champignons.

EN 1073-2:2002 - VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE LA CONTAMINATION RADIOACTIVE

La norme précise les exigences et méthodes d'essai des vêtements de protection non ventilés qui protègent contre la contamination par des particules radioactives. Le facteur de protection nominal (100TIL A) est détecté, où TIL A est la perte totale de contenu vers l’intérieur, c’est-à-dire le rapport, en pourcentage, entre la concentration des particules de l’intérieur du vêtement vers l'extérieur de la salle d'essai. En fonction de la valeur, la salopette sera classée selon les indications du tableau.

Classe Valeur moyenne de la perte de contenu vers l'intérieur du vêtement à 3 endroits et tout au long de l'activité (TIL A) Facteur de protection nominal 100/TIL A
3 0,2 500
2 2 50
1 20 5

UNE EN ISO 13998:2004 - TABLIERS, PANTALONS ET GILETS DE PROTECTION CONTRE LES COUPURES ET LES COUPS DE COUTEAUX À MAIN

La norme précise les exigences des vêtements de protection à utiliser avec des couteaux à main. Ils sont utilisés lors de travaux au cours desquels la pointe du couteau se déplace vers le corps de l'utilisateur.

Niveau 1: offrent un certain type de protection lors de travaux légers dans lesquels il n'y a pas de mouvements violents de coupe vers le corps. (Pictogramme a).
Niveau 2: sont appropriés pour être utilisés dans les abattoirs et lors d'opérations de désossage, ainsi que dans les industries de procédés où les couteaux sont directement dirigés vers le corps. Également des couteaux à lame large lors d'opérations de coupe au cours desquelles la pointe du couteau peut être dirigée vers le corps de l'utilisateur. (Pictogramme b).

EN 14605:2005+A1: 2009 - VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE DES PRODUITS CHIMIQUES LIQUIDES

La norme définit les exigences relatives aux vêtements contre les produits chimiques liquides projetées sous forme de jet (type 3) ou sous forme de pulvérisation (type 4). Cette norme envisage la possibilité que l'opérateur, surtout en cas d'urgence, entre en contact avec le produit contaminant pendant une durée prolongée et à une teneur beaucoup plus élevée (essai de perméabilité).

EN 13034:2005+A1:2009 - VÊTEMENTS DE PROTECTION CONTRE DES PRODUITS CHIMIQUES LIQUIDES

Cette norme définit les performances et les exigences minimales en matière de sécurité des vêtements étudiés, afin de garantir une protection limitée contre les agents chimiques liquides. A1: Résistance à la pénétration.

clear
headset_micContact

Appelez notre service à la clientèle téléphonique:
+34 941 340 885

Nos heures de service à la clientèle sont du lundi au jeudi & nbsp; 08:00-18:00, et le vendredi & nbsp; 08:00 & nbsp; à 15:00 (les samedis et les jours fériés sont fermés)

Ou, si vous préférez, vous pouvez envoyer votre requête en utilisant ce formulaire: